Contact
Mairie
place Léon Bocquet
59274 Marquillies

03.20.29.00.09
Fax 03.20.49.96.63
mairiemarquillies@nordnet.fr
Horaires d'ouverture

Lundi : 13h30 - 17h
Mardi : 8h30 - 12h
Mercredi : 8h30-12h / 13h30-17h
Jeudi : 8h30 - 12h
Vendredi : 8h30-12h / 13h30-17h
Samedi : 8h30-12h

Vente des tickets de cantine : lundi, mercredi et samedi

En voir plus... En voir plus...

Sondage
 
Résultats
La mairie

Fermer La commune

Fermer Résultats élections

Le village

Fermer Agenda

Fermer Annuaire

Fermer Associations

Fermer La page d'Histoire

Fermer Projets

Sécurité Prévention

En liaison avec la Gendarmerie Nationale et l'association des Maires du Nord, la municipalité vous propose ici quelques conseils utiles de sécurité et de sûreté pour la vie quotidienne, les vacances, pour les particuliers comme pour les professionnels. 

 
Des documents sont également mis à votre disposition, tranquillité vacances, lettre plainte pour les banques, fiche mémo sur les vols de téléphone, etc. 
 

En voir plus... En voir plus...

Manifestations
Urgence
Appel Urgence Européen : 112
Sapeurs pompiers
: 18
Gendarmerie : 03.20.29.01.69
Police secours : 17
Samu : 15
SOS Mains : 03 20 95 75 00
CHRU Lille : 03 20 44 59 62
Pharmacies de garde : 0825.74.20.30
0,15 € la minute
www.servigardes.fr
Samu social
: 115
Enfance maltraitée : 119
gymentretienb.jpg
gymsenior.jpg
 
Quiz - village
Visites

 311376 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Webmestre - Infos
Recherche



mentions légales

Réalisation du site : 
Commune de Marquillies 59274
Commission communication

Responsable de la publication :
Eric Bocquet en qualité de Maire
Place de la Mairie
Rue Léon Bocquet
59 274 Marquillies
03.20.29.00.09

Hébergement :
OVH
2 rue Kellermann
59100 Roubaix

Droits d'auteur - Copyright :
L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents photographiques.
La reproduction de tout ou partie de ce site sur une support électronique quel qu'il soit est formellement interdite sauf autorisation expresse du responsable de la publication.

Informations contenues dans le site :
Les informations fournies sur le site www.marquillies.com le sont à titre informatif. La Commune de Marquillies ne saurait garantir l'actualité des informations diffusées.
La Commune de Marquillies met tout en oeuvre pour offrir aux utilisateurs des informations disponibles et vérifiées, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs ou omissions, d'une absence de disponibilité des informations et des services.

La Commune de Marquillies se réserve le droit de modifier la présente notice à tout moment. L'utilisateur s'engage donc à la consulter régulièrement.

En voir plus... En voir plus...

La page d'Histoire - Historique de l'harmonie municipale
L'article qui suit est tiré d'une brochure éditée à l'occasion du 75e anniversaire de l' Harmonie de Marquillies en 1958.

En 1883, après l'avènement de la IIIe République, en répondant à l'engouement du moment pour l'art musical, quelques jeunes gens de la commune, pour meubler les loisirs que la réduction des heures de travail leur procurait, décidèrent de s'adonner à la musique.

wmusiq12.jpg

Pour ce faire, ils s'adressèrent à M. François Mahieu, organiste à l'Eglise de Marquillies, qui accepta de grand coeur de les former.
Ces précurseurs de la musique formèrent donc le premier noyau musical de la commune. On y trouve les noms de :
François Mahieu, déjà nommé - Jean Deleforge - François, Henri, Jules, Adolphe Droubaix - Frédéric Rollez - Louis Cappe - Henri, Edouard Polvêche - Eloi, François Druelle - François, Louis, Albert Béhague - Aimé Druelle - Anatole, Paul Godesence - Jules Duflot - Adolphe, Désiré Dhaveloose - Adolphe Bailleul - Amédé Leclercq - Paul Magret - Désiré Bétrémieux - Georges Doignies - Victor Danel - Félix Cambier - Edouard Rouzé.

N'ayant à leur disposition aucun local, ces jeunes gens en étaient réduits à aller répéter dans le Marais de Marquillies où ils s'exerçaient à défiler impeccablement.

wmusiq02.jpg

C'est là, qu'un jour, M. Max Brasme, Conseiller général du Nord et habitant la commune, les surprit en plein travail. Intéressé et voulant encourager les bonnes volontés qui se manifestaient, il leur proposa de les aider et c'est ainsi que fut constituée la première ossature de la Société. La Fanfare fut formée.
A sa tête, le Président M. Max Brasme ; secondé par un Vice-Président M. Henri Polvèche ; le Directeur-Chef restant bien entendu M. François Mahieu, aidé de M. Jean Deleforge, Sous-Chef.
En 1900, à lam ort de M. Max Brasme, c'est son gendre M. Gustave Barrois, qui lui succède à la Présidence d'Honneur. Vu son grang âge, en 1908, M. François Mahieu cessa toute activité et la direction de la musique subit alors de profonds changements.

Voici la composition de son nouveau comité :

Président d'Honneur : M. Gustave Barrois
Président actif : M. Simon, directeur de l'usine
Vice-Président : M. Cornaille
Chef : M. Thomas, Chef de la musique d'Aubers
Sous-Chefs : M. Bauduin Duflot ; M. Henri Droubaix.

C'est de cette époque qu'il fut adjoint à la Fanfare, une clique de tambours, clairons et cors de chasse : ce qui rehaussa son éclat dans les défilés surtout que la Fanfare était dotée d'un brillant uniforme. C'est donc en plein essor que survint la tourmente de 1914 dans laquelle, malheureusement, disparurent de trop nombreux musiciens.

Après la guerre, en 1920, quelques anciens musiciens vont essayer de relancer leur Fanfare. De graves problèmes se posent : la disparition de la majeure partie de l'ancien effectif et la pénurie complète d'instruments.

Deux mécènes : Mme Jacques Barrois et M. Max Barrois offrent des instruments, et timidement la Société repart avec la nouvelle commission suivante :

Président d'Honneur ; M. Max Barrois, qui succède donc à son père
Président actif : M. Henri Lerouge
Chef : M. Augustin Groux, Chef de musique à Salomé
Sous-Chefs : MM. Bauduin Duflot et Henri Droubaix

Ce comité dévoué organise des cours de solfège et d'instruments qui sont fidèlement suivis par de nombreux jeunes élèves, qui rapidement, viennent compléter la Société.

En 1923, ces cours sont donnés par M. Adolphe Leclercq qui assume également les fonctions de président actif et de sous-chef et c'est à sa compétence et à son dévouement que l'on doit la solide ossature actuelle de la musique de Marquillies.

Désireux d'aller toujours vers le mieux, il est décidé de transformer la Fanfare en Harmonie.

En 1928, on instruit des clarinettistes et avec cet appoint nouveau, la nouvelle Harmonie glane de nombreux succès et son concours est de plus en plus demandé et recherché dans toutes les festivités environnantes. Une nouvelle fois, la guerre en 1939, interrompt la marche de notre phalange.

Mais la guerre terminée et nos prisonniers rentrés, les musiciens se regroupent pour faire repartir une fois de plus la Société qui leur est si chère. Et c'est à l'un de leurs plus anciens membres M. Bauduin Duflot qu'échoit le redoutable honneur de diriger et de rassembler autour de lui toutes les bonnes volontés.
Un comité est alors formé :

Président actif : M. Charles Debarge
Vice-Présidents : MM. Paul Romon et Maurice Démont
Chef : M. Bauduin Duflot
Sous-Chef : M. André Coqu

D'année en année, la grande camaraderie et la bonne volonté qui régnent parmi ses membres permettent tous les espoirs.

En 1949, sur sa demande expresse et arguant de son âge M. Bauduin Duflot dont le dévouement à l'Harmonie a été un exemple et qui a tant payé de sa personne, abandonne la direction. La relève est assurée par le Sous-Chef M. André Coqu.
A la suite de démissions en 1953, un nouveau comité est installé.

Président : M Coez
Vice-Président : M; jean Lemaire
Vice-Président et Chef honoraire : M. Bauduin Duflot
Directeur-Chef : M André Coqu
Secrétaire-Trésorier : M. Henri Pittelioen

Chacun ayant à coeur de donner son maximum, on travaille ferme à l' Harmonie, ce qui permet d'obtenir des résultats fort satisfaisants. Pas une fête, tant dans la commune que dans les localités voisines où l' Harmonie n'est présente.
La belle présentation dans les défilés et le choix des morceaux interprétés dans les concerts assurent à notre Société une solide réputation.

1958 marque une étape. C'est en effet le 75e anniversaire de la fondation de notre belle phalange. Que de chemin pacouru depuis qu'en 1883 quelques jeunes gens s'essayaient à l'art musical.
Ceci est l'oeuvre de tous ceux qui, à des titres divers, ont travaillé à sa prospérité. Que tous ces anciens et tous ces amis trouvent ici, publiquement, nos remerciements. Mais la relève semble assurée et tous les musiciens actuels montrent qu'ils ont compris l'exemple de leurs aînés et qu'ils désirent poursuivre l'oeuvre qui leur a été léguée.

wmusiq01.jpg wmusiq07.jpg

Une fois de plus, le Comité a subi quelques changements et actuellement voici la composition de la nouvelle Commission :

Président d'Honneur : M. Alain Barrois
Président actif : M. Jean Lemaire
Vice-Président : M. Robert Flouquet
Vice-Président et Chef honoraire : M. Bauduin Duflot
Directeur-Chef : M. André Coqu
Sous-Chef-Secrétaire : M. Henri Pittelioen

Commission : MM. Louis Rollez - Clément Dubois - Jules Duflot - Clotaire Leclercq - Arthur Aubin - Henri Dhennin - Henri Varet - Maurice Leclercq - Victor Hennebel - Jacques Droubaix - Gaston Dumetz - Gustave Leclercq - Henri Aubin - Robert Droubaix

Composition de l'Harmonie de Marquillies :
Grand flûte : Henri Varet
Petite flûte ré bémol : Roland Scrève
Grandes clarinettes si bémol : Jules Duez - Bauduin Duflot - Louis Garin - Roger Béhague - Louis Puchois - Yves Vienne - Jean Coache - Michel Hennebel - Roger Lecocq - J-Claude Duflot - Germain Lugeux - Jean-Louis Albot
Saxophones Alto mi bémol : André Hennebel - Georges Decroix - Pierre Coqu - Léandre Droubaix - Bernard Godefroy
Saxophones Ténor si bémol : Henri Dhennin - Louis Dartois
Saxophone baryton mi bémol : Henri Pittelioen
Trompettes d' Harmonie si bémol : Jean Droubaix - Clément Dubois - Victor Hennebel - Maurice Droubaix
Cornet à piston si bémol : Louis Coache
Bugles si bémol : Léon Caillet - Arthur Aubin - Charles Coache
Trombones Ut : Léon Pittelioen - Marius Mortreux - Jacques Droubaix - Désiré Duhem
Cor Alto mi bémol : Adolphe Leclercq
Alto mi bémol : Louis Rollez
Baryton si bémol : Clotaire Leclercq
Basse si bémol : Jules Duflot - Louis Aubin
Contrebasse si bémol : Robert Bonnel
Contrebasse mi bémol : Robert Droubaix
Batterie : Maurice Leclercq - Gustave Leclercq
Cymbales : Gaston Dumetz - Gilbert Godefroy
Porte-Drapeau : André Hennebel
Porte Grosse caisse : Marcel Coache

Clique :
Tambours : Robert Droubaix - Alain Cambier - Roland Foucard - Gaston Duribreux - Alain Bocquet - J. Claude Boulogne - Boudrez Robert

Clairons : Henri Aubin - Octave Droubaix - Germain Droubaix - Fortuné Droubaix - Mikolazick Karl - Robert Destuynder - Emile Brisbart - Albert Thibaut - Eugène Boudrez - Claude Hocq - Julien Dekeyser - Michel Boulogne - Stéphane Madjanski - Henri Memboeuf.

wmusiq14.jpg

Date de création : 17/10/2008 @ 16:58
Dernière modification : 17/10/2008 @ 19:47
Catégorie : La page d'Histoire
Page lue 3636 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Ephéméride
Lundi
28
Juillet 2014

Bonne fête à tous les :
Samson


C'était aussi un 28 Juillet
1976

Un terrible séisme fait plus de 750 000 morts à Tang-shan en Chine.


Né(e) un 28 Juillet -551
Conficius

Calendrier
Prochainement

Samedi 24 mai 18h30
Fête des Mères
Réception Salle Communale
____________________

Dimanche 25 mai
Elections européennes
Salle Mandela
Ouverture bureau de vote 8h
Fermeture bureau de vote 18h
____________________

challengeHM2014b.jpg
A voir...
OTlogo.gif
 
 
RMC-logo.gif
 
Aupaysdeschtis.png

Besson.jpg
 
LPA.jpg
Meteo.jpg
Plan de la commune
googlemaps.jpg
Assos, c'est à vous ...
Un article, une photo, une nouvelle ou une manifestation à nous proposer ?
---------
faites nous passer vos informations par mail


Texte à méditer :  "Le vrai pouvoir du genre humain, c'est de pouvoir rêver l'avenir" Joël de Rosnay  
^ Haut ^